Pourquoi ce sports ?

La danse sur glace est un sport très complet puisqu’il développe à la fois des qualités physiques et la sensibilité artistique de ses pratiquants.

Equilibre, coordination, souplesse, force ; mais aussi créativité, expression, sens du rythme sont les maîtres mots de la discipline.


Il prône des valeurs de travail et de persévérance.

 

Conseils technique...

1/ Le laçage des patins

Tout patin doit être essentiellement serré sur le dessus du pied et aux deux premiers crochets, afin de maintenir la cheville.

Les deux derniers crochets ne doivent pas être trop serrés sous peine de ne pouvoir effectuer une flexion complète de la cheville.

Lors des premières séances avec des patins neufs, effectuer un laçage plus souple afin que le cuir se forme en fonction de la flexion et du travail du pied.

 

2/ Les bottines

Sur les patins blancs, des tâches noires apparaissent par le frottement des talons. Pour les enlever, passer une éponge légèrement humide avec un peu de « CIF».

 

3/ Les lames

Les lames doivent être essuyées avec un chiffon sec après chaque séance. Les protèges lames en caoutchouc (utilisés pour marcher sur des surfaces comme le béton et les sols carrelés) sont déconseillés lors du rangement des patins entre chaque cours. Les lames rouillent quand elles restent rangées avec les protèges lames en caoutchouc. Pour éviter la rouille il est préférable d’envelopper les lames dans un tissu sec.

Avant chaque compétition ou passage de test, il est impératif de vérifier que les lames sont bien vissées à la bottine.

 

4/Comment vérifier un affûtage ?

La lame est constituée de deux parties :

·         Une partie en acier (partie brillante et lisse), qui sert de renfort,

·         Une seconde partie dite « chromée », à l’extrémité inférieure et attenante à la glace lors du patinage.

Cette seconde partie présente deux «  arêtes » de part et d’autre de ses quelques millimètres de largeur, avec un creux au centre. Chaque arête doit être aiguisée ou affûtée régulièrement afin d’obtenir une bonne adhérence sur la glace.

Pour vérifier cette adhérence, il suffit de prendre le dos de votre ongle et de le passer sur l’une des arêtes (sur chacune des 2 lames, bien sûr !!).

Si vous y laissez une fine pellicule blanche, les lames sont affûtées. Par contre, en absence de toute pellicule blanchâtre, un affûtage s’avère nécessaire rapidement.

 

5/ Le saviez-vous ?

Pour éviter les ampoules aux pieds, il est nécessaire de mettre deux paires de chaussettes fines (exemple DIM) l’une sur l’autre afin qu’elles frottent entre elles, et non une seule qui frotte sur la peau !

En cas de brûlure de frottement ou d'ampoule, tamponner avec de l’éosine deux fois par jour et éviter l’eau pendant 3-4 jours sur la plaie afin de la laisser sécher.

Pour d’autres problèmes éventuels, demander conseil à l’entraîneur.

 


 

Contenu du sac à patins

Éléments qui composent le sac à patins au quotidien :


> Patins

> Gants obligatoires


> Tenue de patinage :

Au féminin >

Tunique ou jupette

Collants chair ou lycra

Pantalon sportwear moulant

Au masculin >

Pantalon (en lycra)


> Une bouteille d’eau

> Barres de céréales

> Protèges – lame en tissu et en plastique

> Chiffon

> Polaire du club

> Un pull

> Chaussettes fines ou normales en fonction de l’enfant

> Lacets de rechange

> Elastiques pour attacher les cheveux  longs

> Petite trousse de pharmacie (pansements, hémoclar)

> Un change complet pour la fin de la séance



A prévoir en plus notamment, lors de compétitions ou de passages de tests :

Tournevis (afin de vérifier que les lames sont bien serrées)

Cirage blanc pour les filles, noir : pour les garçons





code-ethique-ffsg.jpg
 
affiche-gestes-simples Grippe A.pdf
 
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com